Springe zu

Französische Sommeruniversität: Les grandes femmes de l’histoire de France

Weiterbildung in französischer Sprache und Kultur, mit erfahrenen französischen Sprachlehrer*innen und Spezialist*innen aus renommierten Universitäten Frankreichs – das ist seit 1996 das Ziel der französischen Sommer­universität am Frankreich-Zentrum der Universität Freiburg. Unser Programm wird für alle an Frank­reich Interessierten – unter anderem für Lehrkräfte, Studierende und Schüler*innen (ab Klasse 11) – sorgfältig gestal­tet. Sprachpraktische Ateliers, ein kulturelles Rahmenprogramm sowie eine Exkursion nach Frankreich ergänzen das Lehrprogramm. Inhaltlich steht dabei jedes Jahr ein spezifisches Thema aus der französischen Geschichte, Kultur oder Gesellschaft im Mittelpunkt. Die Sommeruniversität 2022 widmet sich den großen – und zu Unrecht vergessenen – Frauenfiguren der Geschichte Frankreichs. Anmeldeschluss: 10. Juli 2022 Online-Anmeldung möglich unter: https://www.fz.uni-freiburg.de/de/veranstaltungen/sommeruni/online-anmeldung-sommeruniversitaet-2022

Présentation de la thématique


Classiquement, l’histoire politique, l’histoire culturelle, ou encore l’histoire intellectuelle et scientifique de la France telles qu’elles sont racontées dans les livres sont scandées par des noms d’hommes : que ce soit Napoléon Bonaparte ou le Général de Gaulle pour la première, Proust ou Monet pour la deuxième, ou encore Descartes ou Pasteur pour la troisième. Tout porte ainsi à croire que les femmes n’ont que très rarement joué dans le développement du pays un rôle véritablement digne d’être relevé. (Et le même constat, bien sûr, pourrait être dressé au sujet d’innombrables autres pays.)


 


On pourrait certes trouver quelques raisons factuelles à cela, et notamment le fait que, longtemps, les femmes eurent pour tâche familiale principale celle d’assurer la bonne tenue du domicile, l’homme étant en charge du salaire, et donc des activités publiques. Quand on y regarde de plus près, néanmoins, quantité de noms féminins méconnus resurgissent dans les différents domaines de l’histoire de France – et certains réflexes et certaines raisons bien moins factuelles apparaissent pour expliquer leur manque de reconnaissance ou leur rapide tombée dans l’oubli. On connait, certes, Simone Veil, Marie Curie, ou encore George Sand ; mais sait-on qu’Alice Guy fut l’une des toutes premières réalisatrices de fiction du cinéma ? Que derrière le nom de la célèbre marque de champagne « Veuve Clicquot » se cache non un quelconque hommage à une épouse ou une amante, mais bel et bien sa première propriétaire, Barbe Nicole Clicquot, l’une des premières grandes femmes d’affaires françaises ? Connait-on Nadia Boulanger, sans l’enseignement de laquelle la musique mondiale du vingtième siècle aurait pris une autre tournure ? Et que nous révèle le fait que lorsqu’on reconnut à la peintre Rosa Bonheur un talent certain, cette reconnaissance fut formulée en disant d’elle qu’elle faisait « vraiment une peinture d’homme, nerveuse, solide, pleine de franchise » ?


 


Manifestement, à talent ou fait accompli comparables, il a longtemps été plus difficile pour les femmes que pour les hommes d’être couronnées de succès ou d’être reconnues pour leurs qualités propres, et leur postérité fut moindre ou de plus courte durée. C’est là non seulement une forme d’injustice, mais aussi plus généralement une véritable richesse négligée qui sommeille dans l’histoire de la France ; une richesse que l’Université d’été française du Frankreich-Zentrum va dès lors entreprendre d’explorer lors de son édition de cette année.


Webseite:
https://www.fz.uni-freiburg.de/de/veranstaltungen/sommeruni

Interne Verantwortlichkeit:
Frankreich-Zentrum

Veranstaltende Institution(en):
Centre Culturel Francais Freiburg, Kommunales Kino

Kontakt:
Dr. Guillaume Fiedler-Plas
0761 / 203 - 8974
guillaume.plas@fz.uni-freiburg.de